D’où vient le succès des voitures d’occasion, selon les professionnels ?

La pandémie du coronavirus est considérée comme l’une des situations désavantageuses qu’a connues le monde. Ce virus a impacté l’intégralité des domaines d’activité permettant à l’homme de survivre. Du côté de l’automobile, il est constaté que de nombreux acheteurs se tournent vers les voitures d’occasion. Qu’est-ce qui a fait le succès de ces types de véhicules ? Nous aborderons davantage le sujet dans la suite de cette rédaction.

Les statistiques du marché de voitures d’occasion

Après le confinement, le marché des voitures d’occasion connaît un succès fulgurant. De nombreux professionnels du secteur ont été interrogés sur la cause principale de ce succès. De même, certains ont même évoqué les perspectives pour les années à venir.

En effet, pendant la période d’été, le taux des voitures d’occasion immatriculées s’est augmenté de 20%. Par conséquent, les différents confinements qui avaient provoqué le recul du marché étaient presque éliminés. Sur un bilan annuel, le retard enregistré reste toujours de 4%. Ce taux contraste grandement avec l’ensemble des immatriculations de voiture neuve. Ces dernières ont donc connu une baisse considérable de 26%. Pour avoir plus de précision, Car-Pass s’est penché sur le sujet. Pour y arriver, il interroge 180 entreprises actives sur le marché de voiture d’occasion. Il s’est basé sur les profils suivront :

  • Pour le concessionnaire de marques, 35% ont été enregistrés ;
  • Pour le marchand, 38,33% ont été enregistrés ;
  • Pour le garage indépendant, 20,56% ont été enregistrés ;
  • Pour les autres, 6,11% ont été enregistrés.

De plus, Car-Pass s’est également basé sur la vente des segments de véhicules d’occasion. Il s’est avéré que celle-ci se déroule très bien dans ce secteur. À titre illustratif :

  • 14,44% des segments de voiture presque neuve chaque année ;
  • 21,11% des segments des véhicules de moins de 2 ans ont été vendus ;
  • 37,78% des segments de véhicules ayant une ancienneté comprise entre 2 et 5 ans ont été vendus ;
  • 26,67% des segments de véhicules d’occasion ayant plus de 5 ans d’existence ont été enregistrés.

L’annulation des commandes auprès des constructeurs automobiles

Depuis l’avènement du coronavirus en 2019, bon nombre de secteurs d’activité ont été impactés négativement. En effet, de nombreuses annulations de commandes ont été enregistrées dans le secteur de l’automobile. De plus, plusieurs entreprises n’ont pas eu les moyens pour financer le stock. Le problème le plus enregistré se situe précisément au niveau des délais importants pour passer les voitures au contrôle technique. Étant donné que la majorité des stations de contrôle technique travaille sur rendez-vous, cela reste donc un peu difficile pour les constructeurs automobiles. De ce fait, près de 41% des entreprises ont donc fait face à une perte de valeur de leur stock pendant les périodes de confinement. Les particuliers étant dans des besoins pressants d’avoir un véhicule ont dû se tourner vers le marché d’occasion. Cela a permis de renforcer la notoriété de ce secteur.

Par ailleurs, de nombreux professionnels ont estimé que la situation économique incertaine provoquée par la pandémie du coronavirus a été également un facteur déterminant. Ce qui a poussé plusieurs acheteurs à se tourner vers les marchés d’occasion.